Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Attestations TEC Liège-Verviers
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 17 décembre 2008

Aménagement de la place devant la gare de Liège-Guillemins

La ville de Liège a initié une demande de permis d’urbanisme, qui en est actuellement à la phase d’enquête publique. A l’examen de ce projet, force est de constater qu’il comporte une série de manquements.


Aménagements insuffisants pour les bus

1900 bus transitent chaque jour ouvrable par les Guillemins, ce qui en période de pointes représente plus de 150 bus par heure. Actuellement, à la gare TEC provisoire, malgré une longueur de quais supérieure à celle du projet présenté, tous les bus ne peuvent pas être accueillis dans de bonnes conditions. La situation à venir sera donc tout-à-fait insatisfaisante. La longueur de quai actuelle devrait être augmentée ou, au moins, conservée mais certainement pas réduite.
Les quais bus seront disposés longitudinalement et seront partagés entre différentes lignes (non dédiés à des lignes précises). Ils ne garantiront pas un accostage de qualité en toutes circonstances et des mouvements de foule sont à craindre lorsque plusieurs bus arriveront simultanément (cas fréquent en pointe).


Aucune mention du futur tram

La Ville de Liège déclare qu’il sera possible d’intégrer le futur tram ultérieurement. Cette intégration à posteriori est contestable. Tout d’abord parce que rien n’a été prévu dans les récents travaux pour accueillir le tram. Ensuite parce bus en exploitation et tram en chantier devront partager le même site à certains endroits (notamment à l’emplacement de l’ancienne place des Guillemins).
Ces travaux d’intégration seront donc difficilement réalisables et leur mise en oeuvre imposera une durée allongée et de nombreux désagréments pour les usagers.
La logique voudrait que le projet intègre le tram dès le départ et assure une qualité maximale des connexions, comme le recommande d’ailleurs la norme européenne EN13816. Les bases essentielles pour un projet valable sont donc ignorées.
Avant d’entamer les travaux d’aménagement, l’ACTP estime qu’il convient de déterminer clairement le nombre de connexions tram-bus à effectuer et de s’accorder sur un tracé pour le passage du tram aux Guillemins.

L’ACTP demande la mise en place d’un comité assurant une gestion largement concertée.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature